Réserver Réserver
Adresse

5850 rue St-Denis, Suite #1
Montréal, Qc

Obtenir les directions
Téléphone 514-360-1011

Laws of torque. Vous êtes un pot masson

Publié le: 7 octobre 2019 par admin

Étant une adepte de CrossFit, l’un de mes auteurs préféré est définitivement Kelly Starrett. Je vous recommande chaudement ‘’Supple Leopard’’.

Kelly Starrett a le don de nous faire réaliser une panoplie de choses hyper pertinentes, autant pour notre entrainement que pour nos occupations quotidiennes. Parce que, après tout, le CrossFit est un sport oui, mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un entrainement nous permettant de faire face aux intempéries de la vie…. Pour être en mesure de déménager un piano ou encore grimper un mur en cas de feu.

Ce qui a retenu mon attention cette semaine, et que j’ai bien l’intention de partager dans mes classes, est la loi du TORQUE. Nous pensons rarement à la stabilisation des hanches ou encore des épaules.

Au CrossFit, quand nous pensons aux hanches et épaules… nous pensons explosions des hanches, ou encore mobilité de la ceinture scapulaire. Mais que dire de la stabilité ?

Et au fait que veux dire la stabilité ?

Selon Starrett, la stabilité nous permet de créer une tension suffisante pour que nos articulations bougent en sécurité et génèrent de la force.

Les deux ‘’primary engines’’, soit les épaules et les hanches ont besoin de stabilité et fonctionnent de manière très similaire. Imaginez que vous êtes un pot masson, et que pour vous ‘’sceller’’ dans une position ou vous serez organisé de manière optimale, il faut procéder à une rotation, soit interne ou externe…. Comme si vous vissiez un pot masson ! Lorsque vous êtes scellé, vous êtes solide ! Être stable avant de procéder à tous vos mouvements fonctionnels est primordial.

Vous entendez souvent les coachs dirent : entrez les aisselles! Knees out!! Ben voilà… maintenant vous savez pourquoi.

Prenons l’exemple du split Jerk… pour avoir une stabilité des épaules en flexion il faut faire une rotation externe. Ce qui veut dire entrer les aisselles pour qu’elles se fasses face (même chose pour vos handstand, HSPU, snatch, pull up et j’en passe). Du côté des hanches, qui sont en extension, il faut procéder à une rotation interne, donc entrer le genou arrière vers l’intérieur pour que les hanches soient égales et vers l’avant. De cette manière, votre bassin est organisé de manière optimale.

Et parlant de split jerk… ne trouvez vous pas que c’est le frère jumeau du guerrier 1?

Profitez d’un petit moment à la maison ou au bureau pour faire votre guerrier 1 en portant attention à comment vos épaules et hanches sont placées…. D’habituer notre corps à être en bonne position et de travailler l’alignement est très gagnant et permettra de vous familiariser avec le concept, et cela de manière consciente. Ce n’est pas toujours lors d’un WOD qu’on est le plus réceptif à ces apprentissages. La preuve…. Moi je suis peu fonctionnelle au rameur (pour ne pas dire pourrie), et quand les coachs essaient gentiment en plein milieu d’un WOD de me dire comment bien ramer… et bien sur le coup de l’adrénaline, rien ne rentre !

Donc, observez comment vous vous positionnez lors de votre Guerrier 1 et portez attention à comment vous pourriez vous ‘’visser’’ dans votre position pour vous donner plus de stabilité et ainsi, générer plus de force et être plus en sécurité.

Namaste !